Une histoire

En 2003 j’ai voulu créer un apogée culturel, en effet Apogei dérive du grec, Apos Geo, le point ou le soleil est plus éloigné de la terre, métaphoriquement cela signifie atteindre le maximum, nous souhaitions attendre le maximum dans les échanges culturels étant donné que la gastronomie fait partie intégrant de la culture d’un peuple.

L’article de Elle de Catherine Roig a bien su résumer mon histoire et mon propos :
« Brûlante, volcanique, sensuelle…un concentré de Sicile !… Ma grand-mère était chef cuisinière à Rome, mes parents ont toujours célébré religieusement l’artichaut, l’aubergine, le poisson… Je suis amoureuse folle des produits de ma terre natale, experte en business plans – résultat d’une vie antérieure –, et en 2003 j’ai crée la marque Apogei. L’idée ? Repérer et importer le meilleur de là-bas : pâtes, pesto de pistaches, sauce à l’encre, caponata, gelées parfumées… Mes clients ? L’Armani Caffè ou encore Michel Troisgros (amoureux de sa crème d’artichaut aux amandes). Quand vous aurez goûté, vous comprendrez… »

Depuis 2003, cela fait bien 8 ans, je me bat pour faire connaître des produits, des terres, comme par exemple les pâtes de blé dur de Gragnano, tréfilées au bronze et séchées naturellement dans des celles en bois pendant 40/50 heures. Gragnano est une ville de la Campanie traditionnellement dédiée à la production des pâtes ; ou encore les produits à base de pistache de la ville de Bronte, petite ville aux pieds de l’Etna qui produit « l’or vert », la pépite verte qui grâce à la terre lavique de l’Etna a un gout uniquement prononcé. Toujours produites aux pieds de l’Etna sont les sauces tomates, produites suivant les anciennes recettes de la tradition sicilienne. Apogei propose aussi les huiles d’olive vierge extra de la Sicile occidentale, typique de la région de Trapani, l’olive est la Nocellare del belice.

Je vous invite à plonger dans cet univers gourmand aux éclats ensoleillés.

Simona